AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Beautiful disaster. (Adonys)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Bras droit ○ Shady Reaper


☾ in New-York since : 06/09/2017
☾ game(s) : 301
dollars : 323

MessageSujet: Beautiful disaster. (Adonys)    Dim 15 Oct - 12:44



Adonys Osborne

"Un enfant blessé dans son intégrité ne cesse pas d’aimer ses parents,
il cesse de s’aimer lui-même."

☠️☠️☠️


☾ nom, prénom  Adonys, un prénom que tu portes très bien. Comme ce démon pyromane, toi aussi t'aimes brûler des choses. Osborne. Le même nom que ton père, le même nom que celui qui t'as volé ton enfance.  ☾ âge, date de naissance T'es né un soir d'hiver, le 13 Novembre 1993.  ☾ lieu de naissance New York. Une ville qui t'as vu naître et qui t'enterra six pieds sous terre.. ☾ métier, études Tu touches à tout, t'es pas compliqué quand il s'agit de suivre les ordres de ton père. Tu fais surtout le cuistot pour créer sa meth. Peut-être qu'un jour il arrivera à t'estimer un minimum ☾  à new-york depuis Toute ta vie.  ☾ situation amoureuse L'amour c'est un sentiment inconnu pour toi, tu as le cœur fermé à double tour. Alors tu enchaînés les conquêtes mais tu restes célibataire.  ☾ statut familial T'as une soeur adoptive, que tu adores, pour qui tu ferais tout. Ta mère est morte par ta faute. Et ton père te hait pour la même raison. ☾ traits de caractère Déjà petit, t'étais un sale gosse Adonys. Tu brulais tout ce que tu avais sous la main, et quand t'as grandit, tu t'es même mis à brûler des voitures. Impulsif et intenable à cause de ton Trouble du Déficit de l'Attention, ou hyperactivité, on a vite du te mettre sous médication parce que tu devenais insupportable. T'as jamais vraiment pris ces cachets, mais ta mère te regardait les prendre, alors au bout d'un moment, t'as pas eu le choix.  Tu l'aimais ta mère. Autant que ta soeur adoptive. T'étais très famille, jusqu'au jour où ces connards te l'ont volé ta maman. T'as jamais vraiment montré tes sentiments, et comme t'as toujours été arrogant et prétentieux, personne a vu à quel point t'as eu mal ce jour là. Mal comme jamais. Perdre sa mère à seize ans, ça marque une existence. Depuis t'as changé. T'es plus sombre. Et les conneries que tu fais ont changé d'allure, t'es dans l'autodestruction maintenant, et tu oublis tes médocs. T'aimes tenir tête à ton père et à tout le monde. Mais tu sais qu'au fond, tu resteras ce gosse qui a mal.  ☾ groupe Devil in flesh ☾ gang Shady Reaper.  ☾ avatar Cole Sprouse. ☾ crédits. écrire ici.
- ready for the friends trip-



Innocence volée. Adieu l’innocence. Toi, pendant que les autres de ton âge rêvaient encore du père Noël, le tien t’apprenait à te servir d’une arme. On est jamais trop prudent, après tout.

Harcèlement scolaire. T’as été malmené par tous tes camarades de classe jusqu’au lycée. T’as toujours été bizarre, et t’as jamais voulu rentrer dans le moule. Un gamin qui s’agite pour un rien, qui arrive pas à se concentrer, qui fout un bazar pas possible, tu pouvais t’attirer aucun ami. Sauf que ces gamins ne savaient pas qui était ton père. Il ne savait pas quel risque il prenait en se jouant de toi. Et t’as jamais rien dit. Parce que toi, ton père tu le connais assez pour savoir qu’il aurait été capable de les tuer dans leur sommeil, un par un.

La Famille. Toi ta famille, c’était tout ce que tu avais. Un père qui surveillait tes arrières, et qui rêvait en grandeur pour toi, que tu reprennes l’affaire familiale, et une mère aimante et chaleureuse qui te couvait d’affection du matin au soir. T’as pas su faire la part des choses. Entre ton père qui te prenait pour son futur employé et ta mère qui voulait te protéger de ce monde, t’as vrillé, Adonys. C’était trop pour tes épaules. Mais au moins, t’avais une famille. Et tu as vécu l’arrivée de ta sœur adoptive comme un cadeau. Elle était tout pour toi. Et plus le temps passe, plus ton coeur s’agrandit d’amour pour elle. Mais t’es trop fier pour lui faire voir. Alors, tu fais le dur.

Le jour où ton monde s’est arrêté de tourner. Ta mère. La chair de ta chair. Tu l’as vu s’écrouler au sol après que son cerveau s’est éparpillé sur le papier peint. Tu l’as vu tomber, et à ce moment, ton monde entier l’a suivi dans sa chute. Le cœur en lambeaux, tu les as hais de tout ton être. Mais t’avais seize ans, Adonys. T’étais faible encore. T’as pas pu attraper l’arme que ton père t’avais offert. T’as pas pu t’en servir. Et le seul mal que ton père te reproche aujourd’hui, c’est de ne pas être un meurtrier.

La rue. Ton père te détestait. Il ne voulait plus te voir. Il n’a jamais voulu d’un fils comme toi, d’un faible, d’un moins que rien incapable de protéger ta mère. Alors il t’as viré de chez toi, et t’es parti. T’as vécu dans des squatts, des voitures, et t’as cotoyé des personnes, pas tout le temps bonnes d’ailleurs. T’as commencé à te droguer à la meth, pour oublier, pour t’oublier. Et t’as déchanté. Ton père t’as trouvé un jour dans le coin d’une ruelle et t’as demandé de payer ta dette en bossant durement pour lui. T’as pas pu refuser, il fallait que tu rachètes ton honneur.

La meth. Après en avoir fait une grande consommation, ton père t’as payé ta désintoxication. Tu te bats maintenant tous les jours pour ne pas replonger dans cet Enfer. Encore pire, maintenant tu la fabriques avec ton crew, tes potes de galère avec qui tu t’es bien entiché. Plusieurs fois d’ailleurs, ils rattrapent tes conneries parce que tu prends toujours pas tes medocs tous les jours. Plusieurs fois ils portent ta responsabilité sur leurs épaules, mais toi tu joues encore au con parce que tu sais que papa pourra pas te tuer.

Aliyah, ta sœur adoptive. Elle était tellement belle, tellement innocente, que t’as voulu la protéger par tous les moyens des frasques de ton père tordu. Lui, il prévoyait de grandes choses. Pour toi, c’était mauvais signe. Alors toutes ces choses, tu les faisais à sa place. Comme ça, tu continuerais à la protéger. Un lien étrange vous connecte tous les deux alors que vous n’êtes même pas du même sang. Mais tu le ressens, et ça te rend plutôt perplexe.

Ton caractère. Tu sais que t’as une belle gueule d’ange. Mais, derrière tes airs angéliques, t’es un vrai diable. Un vrai démon. T’as tué ta mère. Ou du moins, tu te détestes assez pour t’en persuader. T’es pas normal, t’es toujours entrain de t’agiter, entrain d’affronter le danger, parce que l’adrénaline c’est ta nouvelle drogue. Sauf qu’elle te coutera cher au bout d’un moment.

Ton corps se retourne contre toi. Ta mère que tu aimais tant était atteinte du Lupus. Et c’est étrange, mais depuis un petit moment, tu as des symptômes qui s’apparentent à cette maladie et te causent des troubles psychologiques mais aussi physiologiques. Tu ne dors plus, mange quasiment plus rien, et tu trembles souvent. Ca ressemblerait bien à l’amour, mais en moins glamour. Tu finiras par crever de cette maladie si tu fais rien pour te soigner.

La cigarette, ce poison lent. Tu fumes au moins un paquet par jour. T’arrives pas à t’en passer mais t’as jamais essayé non plus. T’es flemmard faut dire, quand il s’agit de prendre des bonnes décisions.

Pyromanie. Faudra que tu expliques un jour c’est quoi cette passion sordide. T’adores le feu, ça te fascine. T’as toujours voulu cramer des choses, parce ça brûle tellement à l’intérieur de toi, déjà, qu’il faut que ça sorte.

Le coup de crayon qui éloigne tes ténèbres. Le seul truc que t’as jamais brûlé, c’était tes dessins. t’adores ça. Tu dessines généralement le bazar qu’il y a dans ta tête et c’est pas jolie. Mais tu t’es souvent mis à la dessiner Aliyah. T’as souvent dessiné des paysages, ta mère aussi.

Ton père, ce meurtrier. T’as jamais détesté ton père, Adonys. Mais il faut dire que tu as beaucoup de reproches à lui faire. Ca bouillonne à l’intérieur, et ça te pourrit. Il a toujours été comme ça pourtant. Mais tu te bats pour qu'il soit fier de toi. Pour qu'il te dise que ta mère serait fière de toi, c'est le plus important.

Problemes relationnels
. Tu t'attaches vite, trop vite. T'as un vide à combler. Aliyah l'a rempli, mais il augmente d'envergure, ce vide. T'es plutôt possessif et jaloux comme mec. Sans parler du fait que t'es capricieux. Quand tu veux une personne, tu veux que personne d'autre s'y attache. Puis, un beau jour, tu decides de la larguer. Elle ne compte plus. Et souvent, il n'y a aucune explication à ça. Tu sais juste que tu préfères rompre avant, que d'être abandonné.

Prétention. T'es du genre à donner le change, à séduire, parce que tu sais que tu es beau. Tu sais ce que tu vaux. Tu fais croire que tu es mieux que tout le monde parce que ta famille dirige un empire. Alors, pourquoi se prendre pour ce que tu es pas ? Ça, c'est ton masque. Il est infaillible.

- let's go for the road trip -


pseudo/prénom Strangehell   pays/région France  pré lien/scénario?nope. . comment avez-vous connu le forum?par Merlinou.  dédicace écrire ici.


_________________
I was running in circles, I hurt myself just to find my purpose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Beautiful disaster. (Adonys)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» Haiti: After the earthequake, the disaster
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» beautiful dream
» Beautiful eyes, Beautiful lies... [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
start of time :: les registres :: 
les registres
 :: Bienvenue à New-York
-
Sauter vers: