AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sometimes when we touch (Sean)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Sometimes when we touch (Sean)   Lun 2 Oct - 20:27

Cela ne fait que quelques mois que tu es à Reno. Ton cercle social commence à s’élargir. Tu n’es pas la personne la plus sociable, ni la plus expressive, mais tu as tout de même réussi à rencontrer des gens qui sont devenus pour toi de nouvelles connaissances ou, pour la plupart, de nouveaux amis. Par contre, il commence à être plus difficile pour toi, de jour en jour, de changer d’endroit où dormir. Tu n’as nulle part où loger, mais pourtant, ce n’est pas l’argent qui te manque. Tu comptes bien te prendre un loyer bientôt. C’est pour cette raison que tu te ballades dans le coin du quartier West, un petit quartier familial tranquille, en espérant trouver quelque chose qui pourrait t’attirer l’œil. Il t’inspire la sérénité et la paix. Tu en avais déjà visité des petits lofts dans ce quartier. Verdict, tu te vois bien emménager dans cet endroit. Il semble chaleureux et convivial. En plus, tu aimerais bien avoir des enfants un jour. C’est un endroit parfait pour élever des enfants avec les nombreux parcs et les aires de jeux. C’est un quartier bourré d’écoles aussi. C’est vraiment ton genre d’endroit. C’est loin de te rappeler l’Angleterre, la où tu avais ton immense château. Tu marches, perdue dans tes pensées et tes yeux ne font que survoler les enfants qui courent un peu partout dans le quartier et tout à coup, tu entends le bruit d’une voiture qui freine sec. Elle manque te renverser, sauf que tu sens des mains qui empoignent ta taille. Tu te retournes, sous le choc. Tu ne peux t’empêcher de t’agripper sur l’inconnu. Tu sembles presque à bout de souffle par tout ce qui vient de se passer que tu en oublie presque de remercier le jeune homme. «Merci, vous m’avez sauvé la vie» lui dis-tu en essayant de te relever avec son aide. Tu le regardes pendant quelques instants. Tu ne l’as jamais aperçu avant à Reno, sinon tu t’en souviendrais. Tu te rends compte que tes mains sont toujours sur lui. Tu lâches un rire nerveux en même temps de lâcher ses mains. Tu ne sais pas trop comment tu devrais l’aborder alors tu lui dis simplement  «Est-ce que je peux mettre un nom sur le visage de mon superhéros.» Tu ne peux t’empêcher de lui sourire avec toutes tes dents. Tu ne connais pas le jeune homme devant toi, mais tu as bien l’intention de changer ça, dès maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar




☾ in New-York since : 14/09/2017
☾ game(s) : 27
dollars : 37

MessageSujet: Re: Sometimes when we touch (Sean)   Mer 4 Oct - 22:29

La journée avait été tranquille, contrastant considérablement avec les semaines précédentes. Dire que je me sentais mieux serait un mensonge, mais je maîtrisais à nouveau les choses. Je n’avais pas le choix. La surveillance de Marcus était bien plus importante. J’étais comme un gamin. J’étais certainement moins exigeant avec ma classe de maternelle. C’était pour mon bien. J’oscillais entre croire à son besoin de m’aider et me rendre compte de la folie qui s’emparait de mon jumeau. Je perdais les pieds : je n’étais plus certain d’être totalement sain d’esprit. Ce soir, je couvrais Dean. Il avait besoin de prendre l’air, de s’éloigner de notre famille qui se faisait de plus en plus toxique. Je savais qu’il voyait Alison. C’était mon idée de lui donner une soirée et j’allais en assumer les conséquences. Il allait pouvoir passer du temps chez des amis, comme tous les adolescents de son âge.

Je ne rentrais pas immédiatement après le travail. J’avais besoin de prendre l’air. Je choisissais restais dans le quartier ouest, calme, tranquille. Ils étaient fréquentés par des familles et on pouvait voir des tas d’enfants dans les parcs et dans les jardins. C’était vivant. A croire que je n’en avais pas assez après une journée complète à l’école. S’ils avaient parfois le don de m’exaspérer au plus haut point, ils avaient aussi celui de m’apaiser et de voir le positif dans les choses de la vie. Perdu dans mes pensées, j’évitais de peu une jeune femme qui semblait toute aussi déconnecté. Sauf qu’en relevant la tête, je distinguais également la voiture qui fonçait à vive allure. Je ne réfléchissais plus. Mon instinct de survie, mes réflexes prenaient le dessus. Je l’attrapais par ses vêtements, par sa taille et la tirais avec force contre moi. Les pneus de la voiture se mettaient à crisser dans un bruit strident. Le conducteur ne s’arrêtait même pas, préférant redonner un coup d’accélérateur. J’espérais au moins qu’il avait eu la peur de sa vie.

La jeune femme s’accrochait à moi. Je ne savais pas du tout comment réagir. Je n’avais pas spécialement l’habitude de ce genre de contact avec une inconnue. En même temps, ce n’était pas non plus habituel de sauver quelqu’un. J’ouvrais ma bouche et la refermais comme un poisson hors de l’eau. Elle me remerciait. Je hochais la tête : « Euh oui… c’est normal. » Elle me lâchait, Je faisais un pas en arrière, passant ma main dans mes cheveux. Je ramassais mon sac à dos que j’avais balancé pour la rattraper. Elle me demandait mon prénom. Je plissais les yeux avant de les baisser. « Super héros. Il ne faut pas exagérer… C’était instinctif. » Je haussais les épaules avant de lui rendre timidement son sourire. « Sean. Moi c’est Sean. » Je me raclais la gorge. « Est-ce que ca va ? J’ai pas vraiment fais dans la délicatesse… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sometimes when we touch (Sean)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sean Penn and Wyclef Jean: Hollywood, Hip Hop and Haiti
» Down - JAY SEAN - LIL WAYNE
» Sean Irbe (Serdaigle)
» I can't wait to kiss the ground, wherever we touch back down. [PV Willy]
» Has Sean Penn been recruited by Jean-Claude "Baby Doc" Duvalier?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
start of time :: hors rp :: V1-
Sauter vers: