AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I'm starting to believe my own lies (Lula)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: I'm starting to believe my own lies (Lula)   Ven 8 Sep - 19:39

Sandwich et bière à la main, tu te tiens là, debout et bien droite dans la cuisine des Faraday ou plutôt comment dire, dans ta cuisine. Tu as déjà cuisiné ici pour Timo, tu t’en souviens bien. Ici, tu te sens comme chez toi. Tu n’as même plus besoin de frapper à la porte ou encore, que quelqu’un soit là pour entrer. Tu sais exactement comment entrer toute seule. La fenêtre de la chambre de Lula est facile à débloquer. Tu t’en souviens puisque tu passais souvent par-là auparavant. Il n’y a rien qui peut t’en empêcher d’ailleurs puisque ni Lula ni Timo ne sont là. Dommage, toi qui voulait tellement voir Timo. C’est devenu un rituel de t’infiltrer chez lui. Tu n’as pas besoin de sa permission pour venir le voir. De toute manière, il est toujours tellement content de te voir. Par contre, tu ne serais pas si surprise de tomber sur Lula. L’inverse, lui, serait assez surprenant. Il est évident que Lula ne s’attend pas à te voir dans sa cuisine, une bière et un sandwich à la main, comme si tu étais chez toi. Mais elle entre. Tu entends la porte de l’entrée s’ouvrir et comme par réflexe tu cries : «Qui est là?» alors que c’est plutôt elle qui devrait te poser la question.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: I'm starting to believe my own lies (Lula)   Dim 10 Sep - 17:14

La journée de cours était épuisante, tu avais cours de français. Heureusement le prof était beau sinon tu te ferais vraiment chier. Tu fis un sourire à ta meilleure amie quand il te fis signe de la main pour venir au tableau réciter un poème d'un grand écrivain. t'aimais être prés de lui, au moins il était loin des gangs. La cloche sonna avant que tu ne puisses commencer à dire quoi que ce soit. Il te fis signe de rester quelques minutes pour parler. Il avait senti que tu n'allais pas bien et que quelque chose avait changé en toi. Tu ne savais pas mentir, c'était un truc que tu n'avais pas appris. Tu fis signe de la tête et lui expliquas qu'en ce moment chez toi c'était assez dur. Il savait ce que c'était. Il te proposas de rester plus tard certains soir avec lui pour pouvoir travailler. Ta meilleure amie te fis signe comme quoi elle en avait marre de t'attendre, tu regardas le prof avec un sourire et pris la fuite. ta voilà dans la rue pour rentrer chez toi, pensant à ce professeur. Tu mis la clés dans la serrure et posas ton sac dans l'entrée. Une voix féminine ? Putain Tim tu aurais pu prévenir pensas-tu. Tu entras dans la cuisine et crus mourir "Noora" . Tu attrapas le téléphone "Dégage d'ici ou j'appelle la police" . Tu ne l'aimais vraiment pas et elle se prenait pour qui ? Tu t'avança lui retirant ce qu'elle avait dans les mains, mais avec douceur, tu ne savais pas être violente
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: I'm starting to believe my own lies (Lula)   Lun 11 Sep - 3:27

Et voilà. Tu savais que si quelqu’un te prendrait ici, aussi désinvolte en te pensant comme chez toi, il serait énervé. Il fallut que tu tombes sur Lula, la petite sœur chiante. En vrai, elle est tout ce qu’il y a de plus douce et naïve. Tu l’aimais bien avant tandis qu’aujourd’hui, tu n’arrives plus à la supporter. Tu savais qu’elle s’énerverait contre toi et qu’elle te menacerait de quitter la maison. Toi, tu restais là d’un calme déconcertant à la fixer et la regarder s’énerver tranquillement.  Tu laissas échapper un petit rire lorsqu’elle prit les trucs que tu avais dans tes mains. Elle était assez drôle quand elle était énervée. Tu la laissa faire tranquillement en sachant très bien qu’elle ne mettrait pas ses menaces à exécution. Lorsqu’elle prit le téléphone, tu t’en emparas assez rapidement et tu lui dis : «Tu as l’intention de faire quoi là?»  Tu regardas le téléphone et le tira le plus loin possible. Heureusement, il atterri sur le canapé. Tu restais toujours calme et tu commences à t’asseoir sur une chaise. Tu en tire une autre vers Lula et tu lui dis toujours calmement : «Assis-toi, il faut qu’on parle!» Tu sais très bien qu’elle n’avait rien à te dire et qu’elle ne voulait certainement pas plus t’écouter, mais tu étais têtue. Tu n’allais pas quitter la maison tant que Lula n’allait pas avoir écoutée ce que tu avais à lui dire et elle le savait très bien. Elle était donc mieux de coopérer. L’ambiance n’était pas très joyeuse ni festive, mais plutôt tendue du côté de Lula et assez relaxe de ton côté. Tu savais comment dealer avec elle après toutes ces années. Tu aimais bien la faire chier cette petite Lula. Et tu savais aussi très bien que Timo pouvait arriver à n’importe quel moment. C’est ce qui te poussait à rester. Tu voulais gagner du temps donc tu engageas la conversation la première : «Tu sais où est passé Timo?» l’interrogea-tu.  Tu savais très bien qu’elle ne resterait pas calme face à ton attitude désinvolte et qu’elle ne prendrait même pas la peine de répondre à ta question.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: I'm starting to believe my own lies (Lula)   Lun 11 Sep - 14:30

Tu en revenais pas, elle était là devant toi, comme si c'était chez elle. Tu ne l'aimais putain que tu la haïssais. Si tu pouvais la tuer sur place, la prendre un couteau de cuisine, lui enfoncer dans le coeur. Mais tu étais trop douce, tu faisais jamais de mal, tu n'hurlais jamais, tu étais tout le temps calme trop calme et pourtant tu avais besoin de t'endurcir . Le téléphone vola sur la canapé. Elle se foutait de toi. "Je ne m'assois pas et toi par contre tu vas le ver ton cul et dégager d'ici". Tim il fallait que tu viennes, t'avais peur de cette femme, ouais elle te faisais peur. Tu la regardas dans les yeux,il fallait que tu arrives à contenir ta peur. T'en sers rien où il était,il faisait sa vie, tant qu'il rentrait le soir. Tu te reculas, t'aimais pas être proche d'elle. t'aimais pas sentir son souffle, voir son sourire. Tu te plaquas contre un meuble de la cuisine. Une distante de sécurité entre elle et toi "Il doit sans doute être avec sa nouvelle copine". Tu mentais, tu en savais tellement rien mais tu voulais la faire chier. un soupir traversas tes lèvres rosées "Tu lui veux quoi à Tim ? Tu as pas compris  qu'il voulait que tu sortes de sa vie?". Pourquoi elle continuait? Pourquoi elle s'acharnait ainsi
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: I'm starting to believe my own lies (Lula)   Lun 11 Sep - 16:37

C’était assez amusant pour toi de voir Lula agir. Tu savais qu’au fond d’elle, elle était morte de peur. La jeune a toujours eu peur de toi. Il faut avouer que tu es plutôt menaçante avec ton air angélique mais avec un putain de caractère de folle. Tu n’hésiterais même pas à lui exploser la figure à la petite si tu en avais la chance. C’est la différence entre elle et toi. Tu agis par violence et elle agit par méfiance. Tu es toujours celle qui attaque la première, mais là, tu ne te sens pas très menacée face à Lula donc tu restes toujours calme. Tu vois qu’elle ne veut pas coopérer. Pour l’énerver tu lui lances une réplique qui te passe par-dessus : «Parfait, alors tu regretteras, tu tomberas de bien haut. La chute aurait fait moins mal assise. Je t’aurai prévenue» Tu ne peux t’empêcher de lui faire un sourire. Comme si elle devait te remercier de l’avoir prévenue. Ce n’était pas des menaces. Simplement qu’elle allait certainement tomber par terre. Si elle aurait été assise, elle aurait simplement tombée de la chaise mais maintenant, elle va littéralement tomber au sol. Tu laissas faire la réplique de la copine car tu savais pertinemment que Tim n’avait pas de copine et qu’il n’en aurait plus jamais. Tu lui avais assez fait peur qu’il ne serait pas assez fou pour recommencer. Tu enchaînas lorsqu’elle te demanda ce que tu lui voulais à Tim. C’est simple : « Parfait, alors tu le lui diras toi-même qu’il sera père!» Tu savais pertinemment qu’elle ne te croirait pas sur le fait mais tu savais très bien improvisée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: I'm starting to believe my own lies (Lula)   Lun 11 Sep - 22:57

Tu la regardes, elle ose vraiment te menacer? Elle ose vraiment te dire quoi faire chez toi ? Mais qu'elle conne cette femme. Comment ton frère avait pu tomber amoureuse d'une femme pareille? Tu la haïssais au plus profond de toi même. "Arrête de me donner des ordres, t'es pas chez toi. alors si tu veux je te rends ta bière,si tu te casses maintenant.". Elle allait faire quoi te taper ? Te mettre au sol pour te faire peur et s'acharner sur toi ? Tu t'en foutais. Avec un gang comme le MS-13 tu avais l'habitudes des coups. Tu ne bougeas pas de ta place, toujours coller à ce meuble, c'était ton île au milieu de cet océan de haine. Tu crus étouffer, oui tu croyais mourir sur place. Elle enceinte, non elle me faisait marcher, c'était pas possible. Tim' aurait pas pu me faire ca. Il aurait pas pu me trahir autant. Il savait ma haine pour cette femme, il la connaissait cette envie de la tuer, il connaissait mes pensées. Tu passas tes mains sur ton visage "C'est pas possible,il n'aurait jamais coucher avec une femme comme toi. Pas encore une fois il est pas aussi con et crade que ca!". la claque allait venir si elle continuait, toi qui était pas violente, tu allais le devenir en seulement trois secondes. "Au lieu de gâcher la vie de ma famille comme tu aimes si bien le faire, casse toi maintenant sinon tu vas finir par le regretter!". tu la regardas avec un sourire "Remarque tu as grossis c'est dernier temps.C'était donc pas un abus de chocolat." . Un sourire triomphant sur le visage, tu lui tournas le dos pour prendre un verre d'eau
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: I'm starting to believe my own lies (Lula)   Mar 12 Sep - 4:07

Tu n’avais pas l’intention de la menacer Lula. Tu avais simplement voulu être gentille avec elle. Pour une des rares fois dans ton existence, tu voulais simplement la prévenir. Et comme tu lu cru, elle réagit excessivement à ce que tu lui avais dit. Tu savais bien que ça ferait déclencher une sorte de rage en elle de lui dire que Tim aurait un enfant avec toi. Tu savais très bien la haine qu’elle te vouait. Mais elle ne pourrait tout de même pas détester le bébé de son frère. Tu écoutas ce que Lula avait à dire et lorsqu’elle eut finit tu éclatas de rire. Tu n’avais jamais trouvé quelque chose d’autant drôle. Elle se croyait vraiment drôle avec sa réplique du chocolat? Pauvre Lula. Toujours aussi enfantine, jamais capable de prendre les choses aux sérieux et cette fois-ci, c’était du sérieux. Tu lui donnes presque raison en lui disant à quel point Timo était saoul et qu’il ne se souvenait même plus de cette soirée. Il t’avait même appelé par un autre prénom, pour ajouter encore plus de crédibilité à ton discours. Tu sais que tu seras capable de l’amener à douter la Lula. Tu sais qu’elle connait tes limites, c’est-à-dire aucune. Tu aurais très bien pu droguer son frère. Tu restes ce qu’il y a de plus sérieuse et tu n’entre pas dans le jeu de Lula. Tu ne te laisseras pas déconcerter par elle. Tu sais que ce que tu dis est vrai et c’est ce qui importe. «La seule chose qui importe pour moi c’est que ce bébé soit en santé. Tu peux te marrer tant que tu veux, ça ne changeras rien. Ah et au fait, j’ai bien l’intention de le garder!» lui répondis-tu toute amusée. Tu savais que Lula ne serait plus capable de te supporter, mais elle ne te ferait jamais de mal. Elle n’oserait jamais faire de mal au bébé de son frère. « Juste pour te dire, ce ne sera pas toi la marraine. J’ai déjà choisi» ajoutes-tu, tout ce qu’il y a de plus sérieux. Tu savais que ça la faisait bien chier Lula. «Par contre, étant donné que tu vas rester dans sa vie, nous n’aurons pas le choix de faire un effort pour bien nous entendre toutes les deux» lui dis-tu avec un sourire très sincère sur les lèvres. Tu pourrais presque paraître amicale si on ne savait pas à quel point tu pouvais être une chieuse. Il ne fallait pas te provoquer ou sinon tu allais réagir encore pire. «Et toi, ce n’est pas la veille avant que tu aies un enfant qui est prête d’arriver. Existe-t-il un garçon sur terre avec un aussi mauvais goût envers les femmes pour vouloir de toi?» Tu te sens bien méchante et tu adores ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: I'm starting to believe my own lies (Lula)   Mar 12 Sep - 11:14

Non cela ne pouvais pas être vrais. Il n'avait pas pu te faire cela. Tu étais dos à elle, tu sentais la colère monter, tu avais envie de toute péter la tronche. Tu mis doucement de l'eau dans ton verre, tu n'avais pas envie de te retourner. Putain les filles comme elles pouvaient se reproduire, tu étais tellement naïve que tu la croyais. Un bébé de ton frère d'accord mais pas avec cette femme, non c'était pas possible. Ton univers était entrain de s'écrouler, en seulement une minute elle venait de faire un tremblement terre. Tu te retournas t'étais prête à lui envoyer ton verre d'eau fraîche dans la tronche, mais tu étais trop gentille Lula, trop douce  "Tu peux te taire, je ne supportes plus ta voix. Je veux plus t'entendre". Elle parlait de marraine, ta tête tournais, tu n'en pouvais plus. toi qui pensais rentrer et faire un petit repas pour tes deux frères tout en pensant à ton prof de français. Tu voulais simplement être tranquille, regarder la télé, pendant que le poulet cuisait pour tes frère et ton steak de légumes pour toi . Mais non elle avait tout gâché. Tu avais ton verre à la main, celle-ci tremblait  "Je ne ferais jamais semblant de t'apprécier, jamais tu entends, je préfère autant crever dans cette cuisine que faire semblant de t'aimer même une seconde. De toute manière avec une mère comme toi le gamin part mal". Tu ne tenais plus et tu lui envoyas ton verre en pleine figure, tu ne pouvais plus entendre sa putain de voix. Douce Lula tu devenais un monstre, tu grandissais trop vite dans cette cuisine. Tu devenais une peste mais elle le cherchait, tu étais à bout.  "Oh moins je me pas baisais par tous les mecs qui passent" . Tu ne te reconnaissais plus et même si tu avais encore peur d'elle, tu avais vrillé pour quelques secondes. Tu la voulais morte dans d'atroce souffrance. Tu n'étais plus la douce Lula mais une Lula que toi même tu ne connaissais.  "Tu n'es qu'une salope j'en peux plus de toi dans notre vie"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: I'm starting to believe my own lies (Lula)   Sam 16 Sep - 23:38

Ce petit jeu, tu étais capable de le supporter. Tu sais que tu vas dire une réplique et que Lula va toujours répliquer par-dessus et ainsi de suite. Tu sais donc que cela ne s’arrêtera jamais. Tu ne sais pas trop si pour une fois c’est toi qui doit faire preuve de maturité la première pour arrêter ce gros n’importe quoi. Tu n’aimes pas vraiment Lula et elle le sait. D’ailleurs, elle ne t’aime pas non plus. Tu la vois bouillonner de l’intérieur. Elle ne semble plus pouvoir se retenir. Elle te balance tout pleins de répliques à la figure et tu les encaisses les unes après les autres. Tu ne lui ferais quand même pas le plaisir de te taire. Elle commençait d’ailleurs à se déchainer en te tirant un verre d’eau au visage. Tu fus évidemment surprise au début, mais pas tant que ça. Tu étais trempe des cheveux et de tout le visage. Tu passas ta main délicatement dans ton visage. Tu ne supportais plus cette attitude qu’elle avait envers toi donc tu t’approchas dangereusement d’elle et tu la giflas. C’était assez, la colère commençait à monter. On ne riait plus avec toi sinon, tu répondais par la violence. «Ça suffit maintenant! Tu crois que je vais te laisser me parler comme ça sans rien faire?» Tu avais le feu dans les yeux. Tu lui montrais qu’elle ne devait pas défier ton autorité. «On ne doit pas jouer avec les nerfs d’une femme enceinte tu comprends?» lui crias-tu presque par la tête. Tu étais à bout et tu voulais juste que Lula ferme sa grande gueule et qu’elle t’écoute. «Maintenant, si tu veux bien faire, tu ferais mieux d’aller me chercher à manger je meurs de faim. Je dois manger pour deux. Tu comprends quand tu seras enceinte.»
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: I'm starting to believe my own lies (Lula)   Lun 18 Sep - 13:17

Tu regrettes presque de lu l'avoir lancé le verre d'eau, tu sais que cela va déclencher chez elle, une colère noire. Le genre de colère que ce tape souvent Timéo quand tu parles de son boulot et que tu lui dis que tu n'es pas d'accord. Tu trembles, tu sens que la colère monte chez elle, tu sens que tu vas le regretter rapidement. Tu fermes les yeux quand tu la vois se lever pour venir vers toi, si seulement tu pouvais te téléporter, être dans un autre endroit, pourquoi pas un autre pays. Loin de cette folle, loin de cette folie que tu ne connais pas. Tu voudrais être dans un monde de douceur. La gifle te réveillas, avec la violence de celle-ci tu manquas de tomber sur le sol. Tu redressas doucement la tête, tu ne voulais pas pleurer, mais tes yeux se remplissaient doucement de larmes. Tu portas la main à ta joue "Tu es une folle, Noora, une grosse folle qu'il faudrait te faire interner". Tu caressas doucement ta joue, rouge à cause du coup. Tu te décalas, pour ne pas voir son visage, pour ne pas voir ses yeux pleins de haine. Tu allas vers le frigo pour prendre un truc périmé, tu n'allais quand même pas lui donner un truc bon si ? Tu retournas vers elle, il fallait que tu la joues calme, que tu arrives à la manipuler "Tu compte lui donner quel prénom?". T'avais envie de vomir, enfin de vomir d'être aussi douce avec elle . Tu la regardais avec tout la haine que tu pouvais accumuler, toi qui étais si douce
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: I'm starting to believe my own lies (Lula)   

Revenir en haut Aller en bas
 
I'm starting to believe my own lies (Lula)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "White Lies." [A.]
» Haiti: Mesures pour réduire l’inflation
» Episode 7: Body of Lies (2).
» You are the truth, out screaming in this lies ♫ [ABANDONNE]
» Le site et les bonus de Cotton Mafia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
start of time :: hors rp :: V1-
Sauter vers: